SORTIES NOVEMBRE 2018 GRANDS FORMATS

21 Commentaires

  1. gamille

    Rien qui me fait sauter de mon fauteuil : c’est l’occasion de dépiler la liste des sorties d’octobre qui était à mon sens bien plus riche. Cela étant dit, je reste preneur de conseils sur les bouquins qui sortent en novembre …

    • La petite souris

      Effectivement le mois de novembre est habituellement moins affriolant que septembre ou octobre. Pas grand chose à se mettre sous la dent à part peut être le Westlake et le Don Wislow. Cela te laisse le temps d’épurer la rentrée 😉

  2. Christine Vigroux

    Et Crumley.

  3. « Les 7 jours du talion » me fait de l’œil !

  4. gamille

    Le roman de Crumley est une ré-édition, tout comme le Westlake. Lorsque les ré-éditions deviennent les tops des sorties du mois, il faut se poser des questions 🙂

    • La petite souris

      Quand il s’agit de bons romans, ils le restent en principe, rien d’étonnant, maintenant si perfidement 😉 tu veux pointer la qualité de ce que publie l’édition en ce moment, vaste débat ^^

  5. Zorglub

    Et la réédition de Tito Topin, et les deux Séries noires qui me tentent bien…

  6. Runbabook

    Hello Maître S. ,

    Effectivement le Westlake semble intéressant ; je rajouterais , par curiosité ,  » La prophétie du Tibet  » car le pays me fascine et aussi  » Les détectives du Yorkshire  » , les deux premiers sont désopilants et légers .

    C’est l’occasion de se repencher sur la sélection d’Octobre , pour peaufiner 😉 en attendant de voir ce que nous réserve Papa Noël …

    Amitiés

    • La petite souris

      Papa Noël puisera dans les nouveautés de septembre octobre et novembre car il y a très peu de parutions en décembre, c’est pour cela d’ailleurs que je ne fais pas de  » sorties du mois  » en décembre 😉 Par contre en janvier on va vite se ratrapper ! bon ceci dit décembre c’est quand même le mois où je fais gagner un colis de livres ca compense ! 😉

  7. vincent Margueritat

    Rien ? Je vous trouve dur…Le Tito Topin est une valeur sure, tout comme le Hugues Pagan. Le précédant Nick Cutter (Troupe 52) était un pur chef d’œuvre d’horreur (en même temps faut aimer), celui là s’annonce dans la même veine. Nick Stone est un pilier de la Série Noire, ses précédents livres se passant tous à Miami étaient des bijoux de noirceur. Le résumé du livre d’Aidan Truhan me donne envi. Don Winslow incontournable bien sûr et SURTOUT ne ratez pas Ken Anderson auteur très rare et peu prolixe mais dont les romans précédents (Sympathy for the devil et chiens de la nuit) sont tous les deux des chef d’œuvres absolu.

    • La petite souris

      Bonsoir Vincent.J’ai beau relire mes réponses aux commentaires, et mes posts sur les réseaux sociaux , à aucun moment je n’ai dit qu’il n’y avait RIEN à lire d’intéressant ce mois ci. Est ce alors à l’auteur du premier commentaire que vous répondez?
      vous citez des auteurs reconnus, à juste titre, mais malgré tout, reconnaissez que tous n’ont pas la même constance dans la qualité de leur production. . Par exemple tous les romans de WInslow n’ont pas la même qualité et la même force que  » la griffe du chien ». Qu’un précédent ouvrage ait été remarquable ne garantie pas que le suivant le sera forcément ( cf Nick Cutter).Après la question du  » chef d’œuvre » fut ce t-il absolu est largement discutable ( même si pour le coup je ne suis pas loin de partager votre avis sur les deux ouvrages d’Anderson). Ce qui est un chef d’oeuvre pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre ( je parle pour des lecteurs passionnés du genre, je laisse de côté les néophytes). Je ne sais pas si vous fréquentez souvent ce blog Vincent car c’est le premier commentaire que vous y déposez, mais sachez que lorsque pour certains ouvrages dont j’annonce la sortie je mets un  » recommandé par passion polar », c’est que soit j’ai lu l’ouvrage en SP ou dans une édition antérieure, soit j’ai eu un écho très favorable de la part d’amis férus du genre, chroniqueurs également qui l’ont eu en SP, dont je me fie à l’avis pour avoir pu toujours vérifier la pertinence une fois que j’ai lu moi même l’ouvrage. Sinon, je ne mentionne rien même si je peux supposer que tel ou tel roman de tel auteur qui paraît a des chance d’être une bonne lecture. Par rapport à d’autres mois plus prolixes en parution, novembre est un grand moyen et je maintien mon propos. Mais de là à dire qu’il n’y a rien d’intéressant à lire, cela n’a jamais été mon propos. Enfin pour conclure, votre liste d’ouvrages mentionnés vaut effectivement qu’on y prête intérêt. Bien amicalement.

  8. de mecquenem

    Y’a pas le dernier Armelle Carbonel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *