L’ORDONNANCE DES DOCTEURS POLARS

20 septembre 2020

Newsletter

Rejoignez les passionnés de polar déjà abonnés et profitez des concours de la Petite Souris.

Le dernier coup de coeur de la souris

OR ENCENS ET POUSSIERE

 

Vous connaissez sans doute leur revue « L’indic ». Sans doute aussi, si vous parcourez les salons polars avez vous déjà croisé deux de leurs illustres membres, les célèbres Docteurs polar qui n’hésitent pas à vous prodiguer quelques soins littéraires en fonction de vos symptômes. Leur association »FONDU AU NOIR » est aujourd’hui avec « 813 » , un acteur associatif majeur dans le monde polar français.

« Fondu Au Noir vient de l’envie de faire connaître la diversité du polar, de défendre les auteurs et les autrices et leurs romans, explique Caroline de Benedetti membre de Fondu au noir et directrice de publication de la revue L’Indic.

« On se lance dans l’aventure en 2007 avec Emeric Cloche sans savoir exactement comment l’aventure va se dérouler, ni jusqu’où elle va aller. Résultat, douze ans plus tard, le magazine L’Indic poursuit sa route, et nos actions se multiplient, de la formation aux expositions, en passant par les rencontres d’auteurs. Nous en sommes heureux, parce que nous aimons plus que tout travailler avec les autres, explorer des pistes inattendues, bref faire vivre le genre ! »

Si vous voulez découvrir la revue L’ Indic, vous pouvez vous rendre sur le site de FONDU AU NOIR , mais vous pouvez tenter votre chance avec le concours organisé pour les 10 ans de PASSION POLAR puisque trois abonnements à 4 numéros de la revue sont à gagner !

En attendant, les supers Docteurs Polar ont décidé de vous délivrer une ordonnance sur le thème de la PASSION !

 

Docteur Geoffroy Domangeau

Pour célébrer les 10 ans d’existence du blog Passion Polar, voici donc une petite prescription pour les malades qui suivent la petite souris ! Tout d’abord, comme il est question d’un anniversaire, je vous conseille un petit Jean Amila, puisque il est toujours de bon goût de se mettre sous les yeux ses écrits, et puisque cette année cela fera 25 ans qu’il nous a quittés. « Au balcon d’Hiroshima« , le dernier roman d’Amila, marque les 75 ans de la première bombe atomique, on suit deux malfrats qui se retrouvent dans un camp de prisonniers au Japon au moment de la catastrophe.

Je pense que tous les lecteurs de Passion Polar doivent avoir lu « Des souris et des hommes » de John Steinbeck vu qu’un des personnages de ce magnifique roman noir montre une passion touchante pour les petits rongeurs. Si ce n’est pas le cas, jetez-vous dessus. Pour continuer dans les passions dévorantes, il faut poursuivre avec l’incontournable Charles Willeford et son « Combats de coqs« . Le roman raconte la vie d’un drôle de gars qui a fait vœu de silence, et qui élève et entraîne des coqs de combats, un roman noir, rural et âpre. Avec trois auteurs, je suis loin de la parité, et sur le thème de la passion animale de toute évidence procurez-vous « Ce que vit le rouge-gorge » de Laurence Biberfeld. L’autrice raconte l’histoire d’une mère qui recherche sa fille disparue depuis 4 ans, et qui atterrit dans un élevage porcin. Ce roman sombre questionne notre société, avec des touches de tendresse et d’humanité. Pour finir sur une touche plus humoristique, penchez-vous sur « Tirez sur le caviste » de Chantal Pelletier, d’une part parce qu’un des personnages a une passion mortelle pour la bonne cuisine, comme Bruno qui ne refuse jamais un morceau de bon chocolat (rumeur de festival)… En effet le roman s’ouvre sur le meurtre de la femme du dit personnage, car celle-ci a eu l’outrecuidance de rater le plat de céleri rémoulade. Sacrilège !

 

 

 

 

 

 

Docteur Emeric Cl

Ah oui, tiens… il y a quelques années j’ai eu une passion pour le céleri rémoulade, maintenant je goûte les différents laits Ribot que l’on peut trouver dans le commerce. Je fais cela avec parcimonie, parce que la passion c’est un truc dangereux.

Il faut dire qu’à se remémorer les histoires d’Agatha Christie, de Patricia Highsmith ou de Georges Simenon on se rend bien compte que la passion est un des nerfs de la guerre. C’est un sentiment puissant, souvent dévastateur (surtout quand on ne sait pas préparer le céleri rémoulade). Ce sentiment peut vous poursuivre et s’imposer durant toute une vie. Le Dahlia Noir de James Ellroy, un roman noir hanté par un fantôme de femme assassinée, parle de cela.

Notez que l’absence de passion est aussi un sérieux problème, c’est celui de Martin Terrier dans La Position du tireur couché de Jean-Patrick Manchette.

Mais vous qui lisez cette ordonnance vous êtes passionné, pas vrai ? Avez-vous lu les entretiens de Philippe Blanchet avec François Guérif, l’éditeur de Rivages/Noir à qui l’on doit tant de découvertes ? Jetez-vous sur Du Polar, c’est une mine d’or, un moment rare avec un érudit du genre. La lecture de l’ouvrage vous donnera de nombreuses pistes de lectures.

De mon côté, je dois vous avouer une passion pour les films d’horreur du genre « Massacre à la tronçonneuse », « Cabin Fever » et autres « La cabane dans les bois ». Alors si vous n’avez rien contre un peu de sexe, d’horreur et beaucoup de sang, plongez-vous dans Dirty Sexy Valley d’Olivier Bruneau, un livre… pas pour les enfants.

Et si j’ai bien compris il s’agit aujourd’hui d’un anniversaire. Alors prenons une date anniversaire si vous le voulez bien, une date noire, celle du 16 mars 1968. Le massacre de My Lai au Viet-Nam, cette terrible journée durant laquelle les soldats de la compagnie Charlie massacrèrent plus de 500 civils. Retour à My Lai de Dominique Legrand explore ce jour fatidique. Attention c’est costaud, mais après tout… si vous lisez cette ordonnance c’est que vous avez une certaine passion pour le côté sombre de la vie.

 

2 Commentaires

  1. Pierre Faverolle

    Salut mon souriceau. Amusant, j’ai justement acheté Des souris et des hommes, que je n’avais encore jamais lu. J’ai comme une envie de retour vers les classiques … Je note quelques titres dont JEan Amila (ou Jean Meckert) et Chantal Pelletier. Je ne peux que plussoyer les autres suggestions ! Au fait, je ne sais plus si je te l’ai dit : il est super ton nouveau site ! BIZ mon ami du sud.

    Réponse
    • La petite souris

      ben je crois que tu ne vas pas t’ennuyer avec ces lectures ! Il y a longtemps que j’ai lu  » des souris et des hommes », ce bouquin m’avait énormément plus, bouleversant.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.