IMPACT

 BEN H. WINTERS

 EDITIONS SUPER HUIT

impact.jpgDepuis le temps que j’attendais la fin du monde, enfin elle arrive !! Oh , rassurez-vous, je n’ai pas de tendances suicidaires, et ne suis encore moins devenu adepte d’une secte crépusculaire ne voyant l’avenir de l’espèce humaine que dans son extinction radicale.

Non, la fin du monde dont je parle est celle imaginée par Ben H. Winters dans le troisième opus de sa trilogie « Dernier meurtre avant la fin du monde » , dont le titre , «  Impact » vous annonce clairement la couleur !

Si vous n’avez pas lu les deux précédents opus, rien de grave, ils peuvent se lire indépendamment, même si pour appréhender au mieux le personnageaste1 principal et la trame générale autour de laquelle se construit le scénario, il est souhaitable de l’avoir fait.

La terre sait qu’une fin funeste l’attend. Depuis que les scientifiques du monde entier, ont compris, calcul après calcul, que l’astéroïde qu’ils avaient repéré quelques mois plus tôt et qu’ils avaient nommé Maïa, fonçait droit vers elle.

Dès lors les choses se sont délitées très vite. Comme une fourmilière dans laquelle le destin aurait donné un coup de pied, les hommes s’agitent en tous sens, perdent leurs repères, leurs espoirs et leurs raisons de vivre.

 Vague de suicides, désertions, violence, fuite en avant ou envie de s’enivrer d’insouciance et profiter intensément des derniers mois, les deux premiers volets de cette histoire dressaient admirablement bien ce désagrègement de la société, où les services de l’état garant de la cohérence et de l’ordre commun des choses, se dissolvaient peu à peu dans cette atmosphère de fin de tout.

fdm2Dans « Impact », la fin est imminente, juste quelques jours avant le grand clash qui illuminera la Voie Lactée de gerbes de feu et de lumières et qui éteindra les Hommes.

Nous retrouvons Hank Palace, personnage central de cette aventure originale. Hank est flic, et alors que tout s’écroule autour de lui, lui s’attache à des choses simples, comme son boulot d’enquêteur. Il n’a bien sûr plus d’insigne, plus de supérieur à qui rendre des comptes, plus de missions officielles, hormis celle qu’il s’est assignée : retrouver sa sœur Nico.

Nico a toujours été une rebelle dans l’âme doublée d’un optimisme sans faille. Sans doute est-ce pour cela qu’elle avait rejoint un groupe de survivalistes illuminés, persuadés que derrière tout ça se cache un complot ourdi par le gouvernement, et que quelque part il y a un moyen d’anéantir la menace.

Hank n’a jamais cru à cette théorie, pas plus qu’il n’a jamais réussi d’ailleurs à convaincre sa sœur de l’ineptie d’une telle théorie. Elle lui a échappé aussi surement que le sable glisse entre les doigts.

Bien décidé à la retrouver pour passer ensemble les derniers instants qu’ils leur restent à vivre et trouver avec elle cette ultime quiétude, cet insaisissable apaisement auquel il aspire, Hank se lance sur sa trace en espérant qu’il ne soit pas déjà trop tard.

Paradoxalement, alors que cette histoire va connaître enfin son dénouement, on ne ressent pas tout à fait la même atmosphère dans cet ultime roman.fdm

Loin du chaos qui se mettait en place et qui étendait ses tentacules à travers le pays, loin de cette angoisse pesante et corrosive, cette fois ci l’agitation, la décrépitude généralisée laisse davantage la place à un sentiment ambiant d’attente finale, de résignation à la mort.

Cette description magistrale de ce monde pré-apocalyptique (rare dans l’univers littéraire) qui imprégnait si fortement les deux premiers tomes, devient moins présente à mesure que l’intrigue se resserre sur le personnage principal pour conduire au dénouement final. Le lecteur en revient alors à une lecture plus classique d’une histoire qui compte parfois quelques longueurs et semble peiner à aboutir.

Ainsi, étonnamment, « Impact » est peut-être le moins captivant des trois épisodes de cette trilogie.

Néanmoins, celui-ci est loin d’être dénué d’intérêt. Malgré les quelques longueurs que je viens d’évoquer, celui-ci garde, sous la plume d’un auteur talentueux, certains traits qui font l’originalité de cette aventure.

fdm3Des personnages hallucinants (comme ce couple qu’Hank rencontrera sur sa route, qui attends la fin du monde en se délectant de leurs derniers poulets) , une atmosphère unique qui transpire à chaque page , fruit d’un mélange subtile de résignation, de mélancolie et de désespoir. Enfin, un dénouement, qui s’il a mis du temps à trouver son chemin, se révèle à la hauteur de l’ensemble de l’œuvre.

Voilà donc une belle trilogie, originale, dont on retiendra surtout cette peinture remarquable d’un monde qui se désagrège à mesure que l’objet céleste approche, sillonné à vélo par ce personnage de flic qui ne porte en lui aucun trait dans lesquels sombre son environnement. Ni haine, ni violence. Juste une opiniâtreté, un acharnement à connaître la vérité tout en acceptant par avance le destin du monde.

Une belle réussite d’ensemble ! Je suis maintenant impatient où nous conduira Ben H. Winters avec son prochain roman !

____________________________________________________________________________________________________________________________

Découvrez la chronique des deux premiers opus, chroniqués sur PASSION POLAR

Tome 1 : DERNIER MEURTRE AVANT LA FIN DU MONDE

Tome 2:   J-77

je-commande

Articles relatifs

6 Commentaires

  1. Salut mon ami. Tout simplement pas mon genre, même si tu arrives à me persuader que j’ai tort de ne pas essayer un autre style … mais pas le temps de tout lire non plus ! BIZ mon ami

    • La petite souris

      salut mon Pierre, dommage car je suis sûr que cela t’aurai plu. Mais je sais, tout comme moi, combien tu es assaillies par toutes ces lectures qui nous tendent les bras, et il faut bien faire des choix parfois ! Amitiés

  2. David

    J’adore !!! Il faut vraiment que je me la fasse un jour cette trilogie :-)))

  3. Nath sous les pavés la page

    J’aime les romans apocalyptiques. Ne me demande pas pourquoi je ne saurais pas te répondre. .. ☺ pourtant je n’ai pas testé celui là. Va comprendre. ..

    • La petite souris

      je suis exactement comme toi figure toi !! j’ai beaoucoup aimé cette trilogie !! elle devrait te plaire aussi je pense !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *