GRIZZLY

11 décembre 2022

Roman de

Nau AUROUSSEAU

Édité chez

Libretto

Date de sortie
6 octobre 2022
Genre
Policier
Pays de l'auteur
France

Le grand nord américain.

Dan et Jo, deux vieux potes inséparables, ont vécu toute leur vie dans cette région sauvage et parfois hostile de ce coin du monde.

Dans leur vie respective ils ont dû surmonter bien des galères.

Malgré tout, à force de ténacité et d’économies, et grâce à leur grande connaissance du pays, ils ont réussi à monter et développer une affaire, lovée dans ces montagnes, où ils ont installé un camp à partir duquel ils organisent des expéditions pour les touristes.

Et elle tourne bien cette petite entreprise, attirant surtout des clients aisés. De quoi leur permettre d’en mettre un peu de côté et de regarder l’avenir de ce qu’il leur reste d’existence avec tranquillité.

@mohan reddy

Mais parfois il suffit de pas grand-chose pour que les choses virent à la catastrophe.

George Heigler est un habitué des lieux et vient régulièrement au camp des deux compères. A l’occasion des randonnées qu’il effectue avec eux, il aime à photographier la faune sauvage.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est de retour, avec la volonté de coucher sur sa pellicule l’animal emblématique et véritable légende de la région, «Big m’ma Thornton », une vielle ourse aussi imposante que dangereuse.

Parcequ’il connaît bien les habitudes de la bête, c’est Dan qui l’accompagne dans cette sortie.

Mais les choses vont mal se passer. Dan va remonter la piste de l’animal, mais son client, à vouloir prendre une photo qu’il souhaite exceptionnelle, va s’approcher trop près de l’ourse, qui va  le charger et le blesser très grièvement.

Dan tentera bien de porter George Heigler sur son dos pour le ramener au camp, mais ce dernier se vidant de son sang finira par succomber.

Dès lors pour Dan, c’est l’heure des choix. S’il ramène son cadavre, s’en suivra une enquête policière qui pourrait bien déboucher sur sa mise en cause pour avoir été négligeant en laissant son client se mettre ainsi en danger.

 Et cela risquerait fort de porter un coup fatal à l’affaire qu’il a eu tant de mal à monter avec son associé.

Alors il décide de se débarrasser du corps en le confiant à la profondeur ténébreuse d’un lac des environs.

 A son retour il n’a pas d’autre choix que d’avouer la vérité à Jon qui le conforte malgré tout dans sa décision, puis il informe la police par téléphone de la disparition de son client, expliquant qu’il s’est volatilisé pendant qu’il était parti chercher du bois mort pour le feu.

Deux représentants des forces de l’ordre ne tardent pas alors à se présenter à leur chalet, au moment où la tempête de neige éclate.Il sera Impossible pour eux de redescendre en ville avec le blizzard qui se déchaîne.

Commence alors un huit-clos oppressant qui va entrainer personnages et lecteur dans une véritable descente aux enfers.

Nan Aurousseau bâtit un suspens redoutablement efficace, dont le mécanisme repose sur ce mensonge originel de Dan quant au destin de son client.

Un mensonge qui va en appeler d’autres et qui va provoquer une cascades de conséquences tragiques.

@Ushindi Namegabe

Mais alors que l’on aurait pu penser que cette histoire allait se dérouler dans ce décors majestueux et sauvage, le lecteur se retrouve très vite enfermé entre quatre murs de bois, où l’atmosphère va rapidement devenir étouffante.

Dans ce huit-clos pesant, la coexistence avec les deux policiers, une femme et un homme, va prendre une tournure surprenante, qui va totalement déstabiliser Dan.

Nan Aurousseau maitrise à merveille l’art du suspens en truffant son roman de rebondissements surprenants. A cela s’ajoute sa malice à se jouer de son lecteur à travers son protagoniste principal,  en le baignant dans une normalité trompeuse.

Car c’est un bien curieux personnage ce Dan, qu’il nous offre.  Nourri de ses lectures policières, il en a une bibliothèque pleine, il essaye de s’adapter aux circonstances, tente de devancer les évènements pour se protéger lui et son ami Jon, qui ne semble pas prendre la mesure du danger qui les menace.

Mais à mesure qu’il pense maîtriser la situation, celle-ci lui échappe toujours un peu plus. Pris dans les sables mouvants de ses bobards il ne cesse de s’enfoncer à mesure qu’il en invente d’autres.

Et le lecteur de comprendre au fil des pages, que si le blizzard frappe à l’extérieur, la tempête se déchaîne aussi dans la tête de ce personnage déroutant à plus d’un titre.

Court, efficace, sans prétention,  ce  » Grizzly » signé Nau Aurousseau remplit parfaitement son office, celui de distraire son lecteur ! Un bon ptit bouquin d’un auteur que j’ai du coup envie de découvrir davantage.

ACQUISITION: LIBRAIRIE

4 Commentaires

  1. Lionel

    Bonjour Bruno, comment vas-tu ?, Qui ne serait pas tenté par ce bouquin !! Franchement Grand Nord, les grandes étendues, la neige, les bois, un chalet, des ours !!! C’est parfait pour planter le décor, ton résumé met en appétit et je m’en vais de ce pas en faire l’acquisition, me mettre au bord de la cheminée et le lire avec délectation, j’espère !!!! Merci pour cette belle présentation…..
    Je voulais te dire que je te remercie pour le jeu avec tous ces bons livres à gagner, mais je préfère laisser mes petits camarades tenter leurs chances, j’ai déjà certains de ces bouquins et ma pile est assez gigantesque…… par la même occasion j’en profite pour te remercier pour toutes ces belles présentations de livres, ces découvertes et pour ton travail tout au long de 2022….. je te souhaite de belles fêtes de fin d’année avec toute ta famille……. amicalement Lionel

    Réponse
    • La petite souris

      Bonsoir Lionel ! ca va les vacances arrivent enfin !! 🙂 j’espère que le roman te plaira ! c’est une découverte pour moi je ne connaissais pas l’auteur qui n’en est pas à son premier livre. J’imagine comme ta pal doit être effectivement énorme ! 🙂 tiens, je crois que l’année prochaine le super lot de noel ne sera constitué que de grands classiques du roman policier et du roman noir !! merci en tout cas pour tes remerciements et surtout pour ta fidélité !! j’espère qu’un jour nous aurons, qui sait, la chance de nous rencontrer ! je te souhaite par avances de bonnes fêtes Lionel ! 🙂

      Réponse
  2. LIONEL

    Oui, je te reprends, court et efficace, et sans prétention, je suis peut être sévère mais c’est un petit roman de gare, presque une nouvelle, j’ai apprécié mais sans plus, désolé mais l’écriture n’est pas haut de gamme c’est rapide fluide mais cela ne correspond pas au style qui m’attire….. C’est juste mon avis, il est évident qu’il a une manière bien à lui d’écrire….
    L’histoire et assez correcte et lu en quelques petites heures…..Je ne sauterais pas sur les autres titres de l’auteur.
    Juste une dernière chose, je ne regrette quand même pas de l’avoir lu,il faut découvrir d’autres horizons , certains livres ne valent pas le détour, mais il peut intéresser d’autres lecteurs !! nous ne sommes pas forcés d’aimer tous les mêmes livres…..les gouts , les couleurs,…..
    Merci Bruno……………..

    PS : je viens de terminer Billy Summers l’avant dernier de «Stephen King» que je ne lisais plus beaucoup, alors c’est………………Excellent un super Polar, franchement il faut le lire c’est du très très bon King, un bon bouquin de quelques centaines de pages qui lui mérite le détour, une bonne intrigue, des personnages très attachants, c’est un superbe moment…….King = le retour

    Réponse
    • La petite souris

      Bonjour Lionel ! merci pour ton commentaire. Ce n’est effectivement pas le roman de l’année. Je comprends tes réserves et c’est bien tout l’intérêt de nos échanges réguliers autour des romans.Parfois tu partage mon avis, voire mon enthousiasme pour un livre, parfois non, comme cette fois ci. Mais bon je retenterai ma chance avec un prochain boucoup héhé ! je suis en train de preparer les nouveautés de janvier, cette fois ci il y aura profusion de titres et il y en a de forts prometteurs.
      Tu me parles de Stephen King ! vin diou, des lustres que je n’ai rien lu de lui ! il a bercé mon adolescence et je reste encore marqué par « Cà » et  » Misery » que j’avais dévoré ! J’ai beaucoup aimé d’autres de ses titres ( pas aimé du tout » cimetière » par contre quand d’autres l’ont adoré) mais ces deux là sont vraiment mes préférés !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.