UNE ANNÉE DE CENDRES

PHILIPPE HUET

ÉDITIONS RIVAGES

 

Le Havre 1976.

Il est bien loin le temps où Ange Antonetti et Lanzi Baptiste débarquaient de leur Corse natale dans cette ville ruinée par la guerre.

Une cité où tous les trafics engendrés par la présence de G.I américains offraient des opportunités qu’avait bien l’intention de saisir Paul Scaglia, leur caïd, qui les y envoya pour développer en son nom un juteux business et étendre son empire.

Aujourd’hui les deux compères qui ont grandi ensemble, règnent sans partage depuis plus de 20 ans sur ce territoire.

 Des hommes de main devenus au fils des ans des parrains, qui gèrent leurs affaires avec une certaine routine. Fortes de leur emprise sur le milieu, celles-ci tournent toutes seules.

Mais les temps changent. Les gens, les villes, l’économie et le monde évoluent.

La French connection  a été mise à terre . Mais comme l’eau trouve toujours son chemin pour aller à la mer, la drogue elle, trouve toujours le sien pour atteindre son client.

Le développement du commerce maritime, l’apparition des containeurs facilitent un nouveau mode de transport pour les stupéfiants qui n’a pas échappé à Paul Scaglia qui incite ses deux hommes de confiance à se lancer dans cette combine à la promesse de profits juteux.

Si Ange y va à reculons, aspirant à une vie plus calme, Lanzi lui y voit l’occasion de mettre un peu de sel dans une existence devenue routinière.

Oui mais voilà, ils ne sont pas les seuls à avoir pensé à cette trouvaille. En l’occurrence un gang de Libanais fraîchement arrivé sur la ville. Et avant de pouvoir se lancer effectivement dans ce nouveau projet, ils vont devoir se débarrasser de la concurrence.

Et c’est là que les choses vont commencer à dérailler !

La stratégie avait déjà fait ses preuves bien des années plus tôt avec d’autres adversaires : orienter les flics sur la piste de ces gêneurs et les laisser faire le ménage à leur place.

Mais cette fois-ci, qui aurait pu penser que Nanar, un simple pêcheur, et ses amis Raoul et Georgette, allaient semer la zizanie en mettant en péril un plan aussi bien ficelé, et ébranler les puissants parrains locaux ?

C’est pourtant bien ce qui va arriver le jour où notre pécheur va remonter au bout de sa ligne un drôle de poisson.

Pour Ange, il y a urgence à rétablir la situation avant que son caïd n’apprenne leurs déboires et ne décide de représailles.

D’autant qu’un autre duo constitué d’un journaliste et d’un flic, copains de picole, mais concurrents dans la course à l’échalote, vont venir rajouter au désordre et à la confusion.

Truculent roman que nous livre Philippe Huet avec « une année de cendres » ,campé dans une ville du Havre qui tient lieu de personnage à part entière dans cette histoire de malfrats à la dérive.

Alliant à la fois un scénario sombre et un humour noir qui forcera les zygomatiques du lecteur à lâcher prise, « une année de cendres » est un roman particulièrement abouti.

Comme il explore les différents quartiers de la ville, des plus connus aux plus obscures, Philippe Huet explore la psychologie de ses protagonistes avec une grande acuité, confrontant ses vieux truands à la modernité d’un monde en perpétuel mouvement.

 Conflit classique entre anciens et nouveaux malfrats, situé dans les années 70, « une année de cendres » fleure bon le polar d’antan où la technologie n’occupait pas encore la place qui est la sienne aujourd’hui dans nos sociétés.

Et le lecteur de trouver plaisir à rebondir d’un évènement à l’autre, d’un moment de tension ou de violence à celui d’une franche rigolade.

Car si le cocktail est détonnant, il est aussi pétillant, grâce à cette galerie de personnages hauts en couleur, et une écriture qui se met à leur service et sait rendre certains d’entre eux particulièrement attachants.

On revisite avec l’auteur cette France aujourd’hui surannée, à travers l’histoire de cette ville de province qui rentrait en résonnance avec l’histoire nationale et plus largement avec celle du monde d’alors.

Un petit régal signé Philippe HUET .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *